Réduction d’impôt ou crédit d’impôts
pour l’aide à domicile

L’avantage fiscal accordé est de 50 % des dépenses effectivement supportées, retenues dans une limite annuelle dont le montant varie selon que le contribuable répond ou a en charge une personne répondant à certaines conditions d’invalidité.

Crédit d’impôts

L’avantage fiscal prend la forme d’un crédit d’impôt sur le revenu pour les dépenses supportées au titre du recours à une association, une entreprise comme Coeur Comédie Services ou un organisme déclarés pour les services rendus à leur domicile à des personnes qui exercent une activité professionnelle.

 

Réduction d’impôts

si vous ne remplissez pas les conditions décrites pour le crédit d’impôt, vous bénéficiez par exemple d’une réduction d’impôt si vous êtes retraité ou si vous employez un salarié au domicile d’un de vos ascendants qui remplit les conditions pour bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie APA.
La réduction d’impôt viendra diminuer l’impôt jusqu’à le rendre nul, mais ne pourra pas aboutir à une éventuelle restitution.
Au cas où vous choisissez de déduire de votre impôt sur le revenu les frais d’emploi d’un salarié travaillant au domicile d’un ascendant, il ne vous est pas possible de déduire la pension alimentaire versée à cet ascendant.

Le versement du crédit ou de la réduction d’impôt ne peut être effectif que dès lors que le règlement définitif de la facture a été intégralement réalisé.

Pour en savoir davantage sur les modalités de cet avantage fiscal, vous pouvez lire la page du site du Bulletin Officiel des Finances Publiques en suivant ce lien